BIENVENIDOS

BIENVENIDOS

30/3/11

DE COLORES



Hier soir mon fils a changé mon plafond blanc par 31 kilomètres de couleurs. Je reste encore au lit, mais chez moi. Ça va mieux avec la réadaptation. Je serai prêt depuis quelques jours et je ferai des photos de printemps.
Nana chante la chanson que je chantais à l'école, par coeur, ...la même chanson que je chantais avec mon coeur hier soir de retour dans la Marco Polo.
Je vous embrasse.

17/3/11

À BIENTÔT

Cette fleur de damasco est un cadeau por toi.
Je croyais que j'attendais depuis dix-sept mois!...quand le téléphone sonne.

-Alô?Pasto? Ici M. le bistouri. Viens ici vite.
-C'était pas le 31?
-Mais non.
-Tant mieux. J'y vais.

Dix jours en avance ! Pas d'attente.
Au revoir, les amis.

16/3/11

DES CRÊPES ET DES GUÊPES

Guêpe sur son amandier, ce matin.

-Vous connaissez les differences entre les crêpes et le guêpes?
-Bien sûr !
-Tant mieux pour vous.

14/3/11

CHIARA


Campanillas de Santa Clara
 Près du Sanatorio Marítimo de Santa Clara, au bord de la mer, j'ai vu des fleurs inconnues se bronzer au soleil. Les clochettes de Regla sonnaient. La clarté était partout.
-Bonjour, Campanules.
-Moi, je suis Chiara.
-Enchanté.

12/3/11

HORLOGE SOLEIL À MOUETTES

Horloge soleil  à mouettes

-Quelle heure est-il?
-Il est presque sept mouettes.
-Zut alors!

8/3/11

HENNISSEMENT À LA POINTE DU CHIEN

Rocío sur son cheval espagnol
Mon amie Rocío est une fille blonde, très belle.
Tout le monde la regarde quand elle marche dans la rue.
-Oh là là, Rocio!
Mais sur son cheval espagnol personne ne la voit.
-Oh là là, quel cheval !

7/3/11

GOBE MOUCHE GRISE PÊCHEUSSE

Gobe-mouche grise (papamoscas)
Hier matin je me promenais au bord de la mer.
Güicillo  regardait mes jambes.
-Ça va, Pasto?
-Ça va bien, Güicy...Ça va.
La petite papamoscas hésitait à me demander si je pouvais voler.
-Hmmmm, hmmmmm. Tu peux plus voler, mon moineau ?
-Encore un peu. Une photo? Ne bouge pas.
Clic.

CÉLINE DION Ne bouge pas
Tu charmes, tu blesses mais tu ne mens jamais
Tu choisis seul, bon ou mauvais
Qui décide de ce qui se fait ?
Tu es comme tu es, ça me plaît

Tu n'as pas d'heure d'hiver, d'été
D'ailleurs ta montre tu l'as donnée
Mais quand je vais mal tu le sais
Tu trouves deux, trois mots et ça y est

Des comme toi, c'est pas souvent
Écoute, c'est important...
Ne bouge rien ne bouge pas
On en fait pas beaucoup comme toi
Ne touche à rien c'est bien comme ça
Ne bouge rien ne bouge pas

Tu aimes fort et puis tu disparais
T'as bien trop d'amis pour rester
Tu ne sais même pas t'excuser
Juste te faire pardonner

Tu oublies le mal qu'on te fait
Tu veux toujours tout partager
Tu ris, tu pleures sans te cacher
La vie s'écoule sans t'abîmer

Des gens comme ça, y'en n'a pas tant
Écoute, c'est important....

Ne bouge rien ne bouge pas
On en fait pas beaucoup comme toi
Ne touche à rien c'est bien comme ça
Ne bouge rien ne bouge pas

Bis

On va te dire tourne la page Ne bouge rien ne bouge pas
Il faut grandir, devenir sage Ne bouge rien ne bouge pas
Tous ces mots qui nous mettent en cage Ne bouge rien ne bouge pas
Pour être libre il n'y a pas d'âge Ne bouge rien en bouge pas

Ecoute, c'est important...

Ne bouge rien ne bouge pas
On en fait pas beaucoup comme toi
Ne touche à rien c'est bien comme ça
Ne bouge rien ne bouge pas

COMME LES HIRONDELLES PRENNET LE FANGE

Les hirondelles prennent le fanga

Coucou, les amis.
Je passe sur les blogs comme les hirondelles prennet le fanga.
Peu de temps. Je vais de l'hôpital chez-moi; de chez-moi à l'hôpital.
Bouffff !!!